Logiciel graphique avec Docker : Haroopad

Lors de la formation Docker que j’ai pû suivre lors de mon stage chez Zenika, j’ai souhaité prendre des notes en Markdown. Pas encore très à l’aise avec la syntaxe, je souhaitais utiliser un éditeur qui proposait une visualisation directe du document. Mon choix s’est porté sur Haroopad, un éditeur en cours de développement mais suffisamment abouti pour mon utilisation. Après un essai d’installation infructueux sur ma Debian 7.8, je découvre que ce logiciel est disponible en package Deb mais pour Ubuntu car il nécessite une librairie non disponible pour le moment dans la version stable de Debian. Heureusement, la formation Docker va m’apporter la solution. Je vais donc vous présenter le moyen que j’ai trouvé pour utiliser une application graphique comme Haroopad dans un conteneur Docker.

Haroopad dans Docker

Docker (en très très rapide)

Docker est une plate-forme open sources permettant de gérer des conteneurs Linux. Il se compose d’un client Docker et d’un gestionnaire de type serveur accessible via une API REST. Lorsque l’on installe Docker, ces deux instances sont installés sur le poste. Les conteneurs sont des processus Linux possédant leur propre système de fichiers et indépendants des autres processus de la machine hôte. Ce fonctionnement est comparable à celui d’une machine virtuelle sauf que dans le cas d’un conteneur il n’y a pas de ressources consommées par un second système d’exploitation. C’est le système hôte qui va gérer les processus.

Docker vs Virtual MachinesCe fonctionnement permet rendre les processus s’éxécutant au sein de conteneurs plus indépendants de la plate-forme sous-jacente et des autres processus.

Pour simplifier la création des ces conteneurs il est possible d’utiliser des images mis à disposition sur DockerHub, le site officiel de Docker. Il est également possible de créer des Dockerfile qui décrivent un certain nombre d’instructions permettant le paramétrage du conteneur. Ces Dockerfile définissent à partir de quel système on souhaite travailler et donc définit le système de fichiers et les programme présents dans le conteneur. C’est grâce à cela que l’on va pouvoir utiliser notre programme Haroopad sur une image Docker de Ubuntu.

Dockerfile

Voici le Dockerfile permettant d’utiliser Haroopad.

Ce Dockerfile permet la création d’une image à l’aide de la commande docker build.

Docker run

Une fois l’image montée, nous allons pouvoir lancer le conteneur avec le logiciel Haroopad. Pour cela nous allons autoriser l’accès du conteneur sur le serveur X puis lancer le logiciel.

Cette commande permet de rediriger le flux graphique et de le confier au serveur graphique de notre machine. Il faudra surement ajouter un volume afin de pouvoir sauvegarder les fichiers créés dans le système de fichiers de votre hôte.

spacer

Laisser un commentaire